Hier après-midi, j'étouffais dans ma campagne. Oui, je vous assure, ça arrive.
Alors j'ai supplié ( j'ai fait un gros caprice) mon amoureux de m'amener à Bordeaux, pensant secrètement jeter un oeil à la boutique de Matière et Couleur, dont m'ont parlé les savonneuses bordelaise. (Ida ou Bichon je pense)
Eh ben là-bas, c'est bien le paradis des couleurs! Imaginez des murs pleins d'"étagères qui elles-mêmes sont pleines de petites boîtes transparentes, et ces petites boîtes contiennent des ocres, des micas, des terres, des pigments, et même des lapis-paluzi ou du bleu de maya juste à côté du sang de dragon...
Bien sur face à tout cela je suis restée de marbre, et décidée à ne pas dilapider ma bourse, je suis ressortie les mains libres...
Nan c'est pas vrai j'ai complètement craquée, et encore, heureusement que je n'ai pas vu tout ce que le catalogue que j'ai savamment épluché dans la voiture au retour indiquait.

DSCN3703 Donc au menu, il y a de la gomme xanthame, du noiiiir d'ivoire, du bleu outremer, de la poudre d'or, et d'argent, et de la garance rouge.

Non mais vous avez vu ce bleu!!! Vous imaginez un savon bleu comme ça?

Ouah mais ma parole, ce que je vais ressortir de mon antre de fée avec tout ça, vous alez m'en dire des nouvelles!


Mais attendez, mes petites folies à Bordeaux ne se sont pas arrêtée là... en effet, comme dans toute les villes, il y a à Bordeaux tout un tas de petites rues composées de tout un tas de petites boutiques qui te lorgnent en te murmurant "rennnntre chez moi, rennntre chez moi"!
Il est parfois bon d'obéir et de ne pas contrarier leur vieilles pierres ; nul ne sait quel sort peuvent-elles nous jeter au passage. Donc après un petit magasin de BD où les pierres m'ont ordonnées d'acheter deux tommes du Leg de l'alchimiste, voilà que soudain une boutique un peu plus haute, un peu plus jolie me conseille vivement de pénétrer ses entrailles si je ne veux pas d'histoire. Bien évidemment j'obtempère, parfois je me dis qu'il y a des circonstances où on ne joue pas au héros!
Et là, une petite échoppe faite de bois poli et d'étagères de verres, remplies à ras-bord d'adorables pots de miel de toutes sortes, printemps-clémentinier, thym, maquis corse, sapin, lavande, cotonnier, châtaignier, acacia, rhododendron, metfalca, oranger, bourdaine, guarrigue... et bien sur pollen, gellée, propolis, cosmétique..hum là je dis que je fais mieux, bref c'est une vraie gamme de tons, de textures, de lumières. Je vous assure que je ne marchais pas à genoux à ce moment là, mais pesque.
On nous propose de déguster..quel supplice du palais, c'est vraiment à se damner! Après cela on nous a obligé à acheter un pot chacun, et la mort dans l'âme nous nous sommes exécuté.
Voici donc l'objet :

DSCN3704                      
DSCN3705














Miel de metfalca à gauche, qui est un miel de miel. Ce sont des papillons qui sécrètent un miel et le dépose sur les arbres, les abeilles en raffolent et le butine. A droite, miel de châtaigner, un de mes préférés. Vous avez vu les boîtes? Elles me plaisent autant que le contenu!