Donc donc donc, me voilà de retour pour résoudre l'énigme....
Personne n'a trouvé vraiment ce que c'est, mais Bichon a quand même eu une bonne intuition avec le gommage. En effet, avec cette macération, j'ai fait du savon noir de hammam!

DSCN3788

J'avoue, je suis quand même très très fière d'avoir réussi à en faire. Le savon noir est originaire du magrehb et est un des soin incontournable du hammam. Il se présente sous la forme d'une pâte épaisse, qui prépare la peau au gommage.

mode d'emploi : se laver à l'eau bien chaude, s'enduire de savon noir, laisser agir 5 minutes environs, et se frotter avec un gant kassa.

Recette :

290 gr huile d'olive, dans laquelle a macérer des olives noires broyées et du sel.
67 gr de beurre de Karité
58 gr de potasse, pour un surgraissage à 12 ou 13%
150 ml d'eau
1 cc de sel
1 CS de rhassoul

Donc j'ai préparé ma potasse avant, puis j'ai fait chauffé les graisses, comme d'habitude.
C4est à partir de là où ça s'est corsé, j'ai mixer les deux phases pendant, longtemps, longtemps, longtemps...
Aucune trace, mais avec la potasse je ne savais pas si j'étais censée en voir apparaître une?
J'ai réchauffé, car le mélange se séparait, puis re-mixé, le mélange se séparait encore, et ainsi de suite pendant 1h 1/2.
De quoi s'énerver. J'ai donc décidé de laisser en plan et d'aller boire quelques bières... ( quoi? moi alcoooolik?)
En revenant, forcément les idées plus brillantes et plus lumineuses, j'ai entrepris de filtrer mon mélange dans une passoire très fine pour évacuer le liquide en trop.
C'était la bonne solution, car il m'est resté ma bonne pâte à savon noir, qui ressemble à une bonne purée de marrons. J'ai quand même testé le ph, et donc pas de problèmes de ce côté là, ph à 8.
Reste que je ne comprend pas pourquoi cet excès de liquide...mais bon :
A moi une belle peau douce et satinée!!